La coopération militaire bilatérale

S’appuyant en particulier sur l’accord intergouvernemental signé en 1993, notre coopération dans le domaine de la défense repose sur trois piliers : dialogue stratégique, coopération militaire et coopération armement.

Des rencontres fréquentes entre hautes autorités, l’organisation de séminaires de réflexion et de visites croisées d’échange d’expertises, permettent d’alimenter la relation bilatérale de défense. La présence permanente des forces armées françaises dans les bases françaises de l’océan indien et de l’océan pacifique favorise la tenue régulière d’entraînements conjoints et le développement d’une interopérabilité opérationnelle. Par exemple, les forces armées françaises et malaisiennes renforcent, au travers d’exercices, leur aptitude à œuvrer ensemble dans le cadre d’opérations humanitaires.

La relation bilatérale de défense comprend également la coopération entre les entreprises de défense françaises et malaisiennes. Encouragée et soutenue par les gouvernements respectifs, cette coopération industrielle a pour objectif de répondre aux aspirations légitimes d’indépendance technologique de la Malaisie dans un contexte où le pays ambitionne d’accéder au statut de pays développé et à hauts revenus en 2020.

Les programmes stratégiques d’acquisition d’équipements de défense de la Malaisie auprès de la France s’accompagnent ainsi d’une politique partagée volontariste de développement de partenariats au niveau des grands groupes industriels comme des petites et moyennes entreprises. L’acquisition de sous-marins, d’hélicoptères, d’avions de transport, d’équipements ou de savoir-faire de haute technologie et technicité, s’inscrit dans cette logique durable de coopération, souvent soutenue par la communauté d’emploi au sein des forces armées des deux pays.

Dernière modification : 15/05/2013

Haut de page