Première réunion de l’Instance de Dialogue avec l’Islam [en]

JPEG - 183.5 ko
La Grande Mosquée de Paris

La première réunion de la nouvelle Instance de Dialogue du gouvernement français avec l’Islam s’est tenue à Paris le 15 juin 2015. Préparée par une large consultation menée sur tout le territoire, elle a donné lieu à de riches débats, qui ont permis d’exprimer les attentes des communautés musulmanes de notre pays, mais aussi leur très fort attachement à la République. Les points suivants ressortent de cette première réunion :

La France garantit la liberté de religion et de conviction qui est une liberté fondamentale garantie par notre Constitution et par nos engagements internationaux. Cette liberté est notamment un fruit de la laïcité qui pose le principe de neutralité religieuse de l’Etat.

Dans ce contexte, l’islam, comme toute religion, a toute sa place dans notre société. Les autorités tiennent et veillent à ce que les croyants musulmans puissent pratiquer leur foi librement et dignement, dans le respect des lois et des valeurs de la République et des autres croyances.

Alors que l’islam est d’apparition récente dans la société française, le gouvernement encourage l’émergence d’un islam de France, bien intégré dans la société française et en phase avec les valeurs de la République. Il prend, à cet effet, un certain nombre de mesures qui sont de son ressort. Mais, en vertu du principe de laïcité, il appartient aux communautés musulmanes elles-mêmes d’assumer ce qui est de leur ressort (enseignement religieux par exemple).

Le dialogue entamé le 15 juin est destiné à se poursuivre.

Dernière modification : 25/08/2015

Haut de page