Rencontre littéraire : sortie du recueil Nouvelles de Malaisie Samedi 16 avril, à 18h dans le hall de l’Alliance Française

A l’occasion de la sortie du recueil Nouvelles de Malaisie en français, l’Alliance Française aura le plaisir d’accueillir quatre des auteurs de l’ouvrage. En présence de Tash Aw, Shih-Li Kow, Anwar Ridhwan, Zurina Hassan et Saharil Hasrin Sanin, découvrez des textes contemporains de la littérature malaisienne et faites connaissance avec leurs auteurs.

Après une lecture d’extraits en langue originale (anglais ou malais) et de leur traduction française, profitez un temps d’échange privilégié avec les écrivains présents, suivi d’une séance de dédicace.

Dans leur collection “Miniatures”, les Editions Magellan & Cie viennent de publier en avril 2016 un recueil de six nouvelles de Malaisie en traduction française. S’ouvrant sur des textes de Zurinah Hassan et de Tash Aw sur la Malaisie des kampungs confrontée au développement économique, le recueil explore aussi la Malaisie des villes et des petits commerces à travers des textes d’Anwar Ridhwan et de Shih-Li Kow, avant de se conclure sur deux nouvelles plus intimes de Saharil Hasrin Sanin et Preeta Samarasan, explorant les failles de l’amour et de la vie de famille. Six voix à l’équilibre, six paraboles de la Malaisie actuelle qui aident à mieux comprendre ce pays si divers, mais aussi toutes les nations multiculturelles où le futur aujourd’hui s’invente.

La lecture et les échanges se dérouleront en anglais et en français.
Le café « Chez Léoniel » sera ouvert durant l’événement et proposera plats et boissons.
Rencontre ouverte à tous sur réservation àrsvp.afkl@gmail.com
Merci de confirmer votre venue avant le 13 avril.

Anwar Ridhwan est aujourd’hui l’un des écrivains de langue malaise les plus connus, et l’un des plus traduits. Il a fait carrière à l’Institut pour la Langue et la Littérature, le Dewan Bahasa dan Pustaka. En 1979, son premier roman, Hari-hari Terakhir Seorang Seniman (Les derniers jours d’un artiste) remporte le Yayasan Sabah-Gapena Novel Prize. Parmi ses plus célèbres recueils de nouvelles, on recense Perjalanan Terakhir (1971), Dunia Adalah Sebuah Apartmen (1973), Sesudah Perang (1976) ou Dari Kiev ke Moskova (1992). Spécialiste de la nouvelle et du roman court, il a reçu le titre de « Sasterawan Negara » (Lauréat national) en 2009.

Shih-Li Kow est une écrivaine de langue anglaise. Son recueil de nouvelles Ripples and Other Stories a été nominé au Commonwealth Writers’ Prize dans la catégorie « première œuvre » et pour le Frank O’Connor International Short Story Award. Son premier roman, The Sum of Our Follies, a été publié en 2014 et plébiscité par la presse malaisienne. Jusqu’à ce jour, ses écrits n’avaient encore jamais été traduits en français.

Tash Aw est né à Taiwan, a grandi en Malaisie avant de s’établir à Londres. Il est le plus connu des auteurs malaisiens de langue anglaise. Ses romans sont traduits en de nombreuses langues, y compris le français. Lui-même francophone, il est un ambassadeur littéraire de choix pour la Malaisie, dont il a fait le théâtre de ses romans – Le tristement célèbre Johnny Lim (2006), La carte du monde invisible (2012) et Un milliardaire cinq étoiles – tous publiés aux éditions Robert Laffont.

Saharil Hasrin Sanin est écrivain et artiste visuel. Ses deux premiers romans Luka Seribu Hati et Fashionista ! ont été publiés sous forme de série dans les magazines Wanita (2006) et EH ! (2007). Son essai “Teroris bahasa” a été publié dans New Malaysian Essays (2008) et ses écrits et illustrations compilés dans Kentang et Tentang (2011). Ses créations artistiques, au style faux naïf, attestent de son goût pour la parodie et l’humour noir. Sa page Facebook, Saharilism, est mise à jour régulièrement avec un dessin, une histoire très courte, une photographie ou une anecdote illustrée.

Zurinah Hassan est surtout connue pour sa poésie, mais elle est également auteur de nombreuses nouvelles, articles et romans. Née à Alor Setar, dans l’Etat du Kedah, elle a reçu en 2004 le SEA Write Award et en 2015, elle est devenue la première femme écrivain récompensé du titre d’Ecrivain National. Ses œuvres ont été traduites en plusieurs langues dont le français, avec son recueil Menghadap ke pelabuhan traduit sous le titre En regardant le port par Jean Severy.

PNG

Dernière modification : 05/04/2016

Haut de page