Réussir la réindustrialisation française : accélérer l’Industrie du Futur et les 9 Solutions industrielles en France et à l’international [en]

PNG

Les 34 Plans de la Nouvelle France Industrielle lancés en 2013 ont montré le chemin à suivre pour réindustrialiser notre pays. Mais pour accélérer la reconquête industrielle, il était indispensable de les rendre plus lisibles, plus en phase avec les attentes des consommateurs et de les tourner vers l’international. C’est le sens de la seconde phase de la Nouvelle France Industrielle que je lance aujourd’hui. Avec les porteurs de projet, nous avons fait le choix de donner à ces plans une nouvelle dynamique et une nouvelle logique.

Une nouvelle dynamique, d’abord, en organisant la mobilisation nationale pour l’Industrie du Futur. Concrètement, il s’agira d’investir plus et mieux en amenant chaque entreprise à moderniser son outil industriel et à transformer son modèle d’affaires par le numérique. L’enjeu, c’est de forger une industrie plus connectée, plus compétitive, plus réactive aux besoins de ses clients, plus respectueuse de son environnement et des travailleurs. Avec les mesures exceptionnelles en faveur de l’investissement annoncées début avril, les pouvoirs publics se sont engagés à accompagner cette ambition de manière massive. L’Industrie du Futur, priorité des priorités, doit donc être prise à bras-le-corps par les industriels eux-mêmes : c’est la vocation de l’Alliance qu’ils ont décidé de fonder. Le Conseil National de l’Industrie et les organisations syndicales de salariés seront pleinement associés à son action : la montée en compétence des salariés de l’industrie et la formation de nos jeunes en constitueront en effet un enjeu crucial et central.

Doc PDF

Dernière modification : 10/06/2015

Haut de page